Un mariage de luxe à Venise

L’une des choses qu’Elle et Raymond ont en commun est leur esprit d’entreprenariat. Elle, fondatrice de la marque de chaussures de luxe Zvelle, et Raymond, fondateur de la compagnie financière Hockeystick, se sont rencontrés à Montréal en 2010. «Raymond vivait là, à l’époque, raconte Elle. L’année suivante, il est venu à Toronto chaque week-end pour me voir.»

Le couple s’est fiancé avec l’aide de leur chien. «Raymond savait que nos fiançailles ne seraient pas complètes sans notre chien, Chilby, se souvient Elle. Alors, il m’a dit que nous avions une réservation dans un restaurant exclusif pour chiens, au Four Seasons, et je l’ai cru!» Au lieu de cela, à la surprise de Elle, Raymond l’a emmenée dans une suite privée, où il s’est agenouillé. «J’étais tellement excitée par notre expérience gastronomique avec Chilby que je ne savais pas ce qui se passait jusqu’à ce que je vois Raymond sur un genou avec une belle bague», explique-t-elle en riant. «Ce fut le point culminant de nos vies et les hot-dogs du service au chambre ont été le point culminant de la vie de Chilby!»

Pour le couple qui vit à Toronto, un mariage à destination était un must. Avec la famille et les amis qui viennent des quatre coins du monde, le couple a voulu offrir à ses invités une expérience inoubliable. «Venise est l’une des villes les plus uniques au monde et le Palazzo Pisani Morretta est le plus beau palais de Venise», explique madame. Naturellement, le lieu était l’endroit idéal pour leurs noces.

L’amour d’Elle et de Raymond pour l’art, l’histoire et le luxe classique a inspiré le décor de la réception. «Nous avons choisi des couleurs qui complimentaient la beauté du Palazzo», explique-t-elle. Pour les fleurs, le couple a travaillé avec leur organisatrice de mariage, Ema Giangreco, et la designer florale californienne Christine Cater afin de créer les centres de table. Le bouquet d’Elle comprenait des roses blanches Prince Jardiniere, ainsi que des renoncules, des astilbes et des phaeleonopsis blancs.

Pourvu d’un souci du détail et d’un amour pour l’artisanat, Elle a voulu que le créateur de sa robe de mariée ait la même compétence et la même passion qu’elle. «Je voulais quelque chose d’unique, qui m’allait comme un gant, et quelque chose que je voudrais porter toute la soirée, explique-t-elle. J’ai regardé quelques photos des chefs-d’œuvre de Lihi Hod, avant mon premier essayage, et ç’a été le coup de foudre.»

Elle a conçu elle-même deux paires de chaussures sur mesure pour son mariage. «L’une était un lance-roquette et l’autre une pompe montée sur un talon aiguille, dit-elle. Les deux avaient des accents de cuir métallisé rose doré et de plexiglas, qui complémentait notre thématique de mariage et ma bague de fiançailles.»

«Nous avons eu des musiciens très talentueux pour chaque partie de notre journée spéciale, dit-elle. Raymond a étudié la musique classique, donc des musiciens de formation classique étaient un must.»

Après la réception, un DJ a sorti des airs des quatre coins du monde. «Étant Perse, nous avons eu beaucoup de chansons persanes pendant la célébration, se souvient Elle. On a bien dansé!»

Elle AyoubZadeh et Raymond Luk, le 15 octobre 2017, Venise, Italie.

DÉTAILS

INVITÉS
30

THÈME
À destination

Photographe:Lilly Red
Lieu de cérémonie et réception: Palazzo Pisani Moretta
Organisation: Ema Giangreco
Robe: Lihi Hod
Chaussures: Zvelle
Complet: Giorgio Armani
Chaussures du mari: Salvatore Ferragamo
Fleurs: Christine Cater
Traiteur: La Dogaressa Catering
Gâteau: Pasticceria Racca
Verrerie: Santachiara Murano
Alliances: Tamara Kronis de Studio 1098

Texte: Kimberly Aglipay

  

Les commentaires sont fermés.