Mariage et noeuds papillon

 

Andréanne & Louis-Pier

24 août, Montréal

 

Dès qu’Andréanne est entrée pour la première fois dans le Loft Hotel, elle a su qu’elle s’y marierait.

« C’est un endroit formidable, on n’avait presque rien à ajouter en termes de décoration et le personnel a été merveilleux. » Si la réception a rapidement pris des allures de party, la cérémonie, elle, a été empreinte de rires et de larmes grâce aux discours prononcés par les invités et au choix du célébrant de lire un code civil datant de 1840. Mission accomplie pour ceux qui souhaitaient un mariage à leur image : simple et convivial.

 

LE DÉCOR

La réception a eu lieu dans une salle du Loft Hotel moderne, chic, et baignée d’une lumière mauve.

 

LA ROBE

Andréanne portait une robe légère dont le décolleté et le dos étaient ornés de dentelle très fine et dont la taille était soulignée par une ceinture qu’elle a elle-même confectionnée avec l’aide d’une amie.

 

LE DESSERT

Les invités ont pu se régaler d’une pièce montée composée d’un gâteau et du dessert préféré des mariés: des cannolis!

 

LA PROMESSE

Les mariés ont écrit leurs vœux sur une feuille de papier qu’ils ont rangé avec un bon vin dans une boîte qu’ils ont ensuite clouée et qu’ils ouvriront dans cinq ans.

 

LA PALETTE DE COULEURS

Les demoiselles d’honneur portaient des robes péplum dans des teintes pastel de rose et de turquoise.

 

LA SÉANCE PHOTO

Après la cérémonie, Andréanne et Louis-Pier ont effectué une petite balade en tandem sous les klaxons des automobilistes avant de rejoindre leurs invités pour la réception.

 

LE CONCOURS

Les convives se sont prêtés à un concours de nœuds papillon, la plupart avec des créations maison, et ont été récompensés dans des catégories telles que « digne d’être porté au mariage de William et Kate ».

 

LES DÉTAILS

Photographe : Sonia Bourdon | Lieu de la cérémonie et de la réception : Loft Hotel | Robe : Anne Jean-Michel | Coiffure : Terry du Salon Helmet | Gâteau : Pâtisserie Tillemont | Fleurs : Charbonneau l’Expert | Complet : Markus | Robes des demoiselles d’honneur : 1861 | DJ : Jean-François Auclair de Classe 3 | Violoncelliste : Ludovic Glorieux de Ensemble Tryade

 

Texte : Laurie Vanhoorne

 

Répondre