Médias sociaux et mariage: quelle sera votre stratégie?

top_mediassociaux
Photo: Geneviève Sasseville

 

À l’ère du numérique, un nouvel élément s’ajoute à la liste des préparatifs du mariage. Créer une stratégie de médias sociaux pour la cérémonie et la réception est un concept relativement nouveau, ce qui ne veut pas dire qu’on ne devrait pas s’en soucier, et insinuer que tout s’orchestrera naturellement. Comment votre événement sera présenté sur les médias sociaux, voilà un élément sur lequel vous devriez avoir le plus de contrôle possible. Donc, commencez dès maintenant à réfléchir à Facebook, Instagram et Snapchat.

Nous avons discuté avec Karen Cleveland, chroniqueuse et experte en étiquette, afin de connaître son opinion sur l’utilisation des médias sociaux lors d’un mariage. Voici quatre éléments qui, selon elle, seront à considérer au moment de fignoler votre stratégie.

Selfie de fiançailles, ou non?

Le selfie est devenu l’annonce officielle de fiançailles, mais est-ce que publier une photo de sa bague est vraiment nécessaire? «Il y a quelque chose d’exhibitionniste avec le partage de cette photo, mais c’est très répandu, avance Cleveland. Si dans votre cas le geste ne semble pas approprié, ne le faites pas. La demande en mariage est un moment très intime – un des plus marquants de votre vie – ne le réduisez pas à une simple photo Facebook ou Instagram. De plus, qu’importe à quel point elle est belle, elle ne pourrait jamais rendre justice au moment. Plutôt que de publier une photo, informez vos amis et les membres de votre famille que vous attendrez de les voir en personne pour leur montrer le diamant, tout en les remerciant de leur enthousiasme (et en mentionnant que vous êtes ravie de vos fiançailles!)

Créez un mot clic… maintenant!

Peu de temps après vos fiançailles, réfléchissez au mot clic que vous pourriez utiliser pour votre mariage et commencez à l’utiliser rapidement. Les meilleurs mots clic sont courts, révélateurs et faciles à retenir. «Un mot clic aide aussi à répertorier toutes les photos de votre mariage que vos invités auront prises, ajoute l’experte. Une fois de plus, il s’agit d’une bonne idée, mais prenez en considération que ce ne sont pas tous vos invités qui y adhèreront. En tant que traditionnaliste – assez moderne, quand même – je considère que le mot clic transforme un événement intime en événement vraiment, vraiment public. Cela dit, il s’agit de votre party, donc usez-en si le cœur vous en dit.» Et quelle est la meilleure façon d’informer vos invités d’un mot clic? L’inclure sur vos cartons “réservez la date” et vos invitations de mariage ou, comme pour toute bonne campagne de médias sociaux, le partager avec des influenceurs de votre cercle d’amis et de votre famille.

Making_a_social_media_wedding_plan
Photo: Geneviève Albert

 

Mandatez un coordinateur aux réseaux sociaux

Au jour de votre mariage vous serez bien sûr très occupée, et vous aurez bien peu de temps à consacrer à Instagram, Snapchat ou Periscope. Alors, considérez mandater un de vos invités qui s’y connaît en médias sociaux afin qu’il les alimente pour vous. Cette personne pourra prendre des photos, puis vous consulter quelques instants afin de les ajuster et de décider ce qui sera mentionné. «Avoir quelqu’un qui coordonne vos publications vous libèrera d’une pression, tout en vous rassurant que la tâche sera correctement prise en charge», souligne Cleveland. Informez vos invités de la personne en charge de ce volet, et mentionnez que cette dernière sera disponible pour toutes questions concernant le mot clic, le compte Instagram auquel se référer, etc.

Établissez votre politique de médias sociaux

Il est légitime de vouloir se consacrer au moment présent, donc sachez que, si vous ne voulez pas que votre mariage se retrouve sur les médias sociaux, le mentionner est tout à fait acceptable – après tout, il s’agit de votre fête à vous. «J’ai récemment assisté à un mariage pendant lequel les mariés ont demandé, par l’intermédiaire de leur célébrant, de demeurer présent, ce qui signifiait de ranger le téléphone et de ne pas prendre de photos des nouveaux mariés, rapporte la chroniqueuse. Ainsi l’événement est devenu beaucoup plus intime. Plus tard, la mariée m’a confié qu’elle et son époux souhaitaient choisir les photos qui allaient être partagées en ligne. De nos jours il est devenu extraordinaire que son mariage ne soit vu que par les gens qu’on a choisis d’inviter.»

Par Alison McGill pour weddingbells.ca.

Répondre