L’histoire derrière les fleurs du mariage royal vous fera verser une larme

Photo par Jane Barlow/AFP/Getty Images

L’arrivée d’Oprah, le dévoilement de la robe et la réaction du Prince Harry lorsqu’il a vu Meghan Markle marcher dans l’allée ne sont que quelques-uns des points forts du mariage royal dont on a été témoin cette fin de semaine. Il y a aussi les incroyables arrangement floraux, conçus par Philippa Craddock, qui ont beaucoup fait jaser.

Photo par Danny Lawson/AFP/Getty Images

Les magnifiques fleurs ont envahi la chapelle St. George, et la petite histoire derrière la création de ce décor promet de vous émouvoir. Des pivoines blanches, les fleurs préférées de Meghan, ont été agencées à des roses de jardin blanches, choisies pour rendre hommage à la mère de Harry, la princesse Diana.

Photo par Danny Lawson/AFP/Getty Images

La verdure luxuriante a non seulement enjolivé l’entrée de la chapelle, mais elle a également servi de toile de fond pour l’échange des vœux du couple, donnant au château de Windsor l’allure d’un jardin anglais sauvage.

Photo par Danny Lawson – WPA Pool/Getty Images

Le bouquet blanc de Meghan était aussi discret que sa robe, maintenant célèbre. Cela dit, bien que minimal, l’arrangement portait une signification forte: il était composé de la fleur préférée de la princesse Diana, le myosotis. Mais aussi, pour rester fidèle à la tradition royale, on y retrouvait le jasmin, le pois de senteur, le muguet, l’astilbe, l’astrance et le myrte. Ce dernier provenait d’une plante qui a été plantée par la reine Victoria en 1845, se trouvant dans les jardins de la maison Osborne, sur l’île de Wight. Le bouquet de mariage de la reine Elizabeth et de Kate Middleton étaient d’ailleurs composés du même myrte.

Photo par Jane Barlow – WPA Pool/Getty Images

Mais ce n’est pas tout! Harry a cueilli à la main certaines des fleurs du bouquet de son épouse! Il les a sélectionnées dans le jardin privé du couple, à leur résidence du Palais de Kensington, et les a remises à Philippa Craddock afin qu’elle les ajoute à la création florale.

Par Jen O’Brien

Les commentaires sont fermés.