La petite histoire de la cravate

top_mariage_villefranche_mer_reego_photographie-71

C’est un fait: la cravate est l’ultime accessoire masculin. Voici donc la genèse de ce petit bout de tissu qui a le pouvoir de rendre les hommes si séduisants!

Les premiers à l’avoir porté sont les soldats croates du 17e siècle, d’où le nom cravate – «croate», on comprend «cravate»! Mais elle s’appelle alors le jabot, et on la porte avec des rubans et de la dentelle à la cour du roi. Puis la cravate évolue en même temps qu’elle voyage à travers les siècles et les continents, pour être complètement transformée à l’époque des années folles. Elle est rendue longue et étroite, souple et élastique. C’est la cravate que l’on connait aujourd’hui!

Bien entendu, il y a plusieurs manières de la porter, au-delà du changement de motifs et de coupes, il suffit de changer son nœud et pour la personnaliser. Il y a le nœud simple, le simple-double, le windsor, le demi-windsor. On peut même aller plus loin, parce qu’il y a des façons bien originales de porter la cravate!

Pour l’homme moderne, Apple et Androïde proposent des applications «nœuds de cravate». Ainsi on obtient le mode d’emploi — à portée de main — pour exécuter son nœud comme un vrai connaisseur. Cherchez les applications «Knot tie» (iPhone) ou «How to tie a tie» (Androïde), installez et le tour est joué! (Bon, un peu de pratique s’impose tout de même.)

Par Stéphanie Proulx.
Photo par Reego.

Répondre