Journal d’une future mariée: Ariane Brunet

Lorsqu’on se lance dans l’organisation de notre mariage, on devient de véritables éponges à inspiration. Si Pinterest devient notre meilleur allié, on se tourne souvent vers les mariages de stars pour dénicher quelques idées. C’est pourquoi nous avons eu envie de demander à une future mariée bien connue de nous raconter l’organisation de son propre mariage, question d’en tirer un ou deux trucs pratiques et pourquoi pas quelques bonnes adresses en passant.

Notre future mariée, c’est Ariane Brunet. La voix d’ange derrière les albums Le Pied Dans Ma Bulle (2010), Fusée (2013) et Stella (2016) accompagne merveilleusement bien notre quotidien en y ajoutant une touche de romantisme aérien. D’ailleurs, la romance, ça lui connait, car Ariane partage sa vie depuis quelques années avec celui qui lui a fait la grande demande lors d’un voyage du couple au Costa Rica. Dans son premier billet de la série, on découvre l’histoire entourant le choix de la robe qu’elle portera lors de son mariage, prévu cet automne.

Photo: John Londono

Avant de me lancer dans les préparatifs, je me suis promis une chose : faire mentir ceux et celles qui s’empressent de clamer que le mariage est un luxe hors de prix, une extravagance. Pas notre mariage! -Ariane Brunet

Mon fiancé et moi souhaitons une célébration intime et sobre, mais originale ; persuadés qu’avec un peu d’efforts, on peut sauver des sous à toutes les étapes de l’organisation.

Photo: Di Carlo Couture

S’il y a bien un aspect sur lequel on a pu économiser de l’argent, c’est sur l’achat de ma robe. Je n’étais pas en manque de belles options à petit prix ! Je me suis procuré mon modèle à la boutique montréalaise Boudoir 1861. Leur collection est impressionnante et les modèles à moins de 300$ pullulent. Toutefois, lors de ma première visite, je n’ai rien trouvé à mon goût. C’est par la suite, en surfant sur le web, que je suis tombée amoureuse d’un modèle deux morceaux, uniquement disponible en ligne. Il me va parfaitement, tellement qu’on dirait qu’il a été cousu sur moi! Inspirée par une sublime robe de la dernière collection du designer israélien Limor Rosen (si votre budget vous le permet, ses robes de mariées sont les plus belles du monde !), j’ai retenu les services d’une couturière pour faire allonger la jupe.

Cela dit, je tiens à vous partager deux autres super adresses locales qui ont su faire battre mon cœur. D’un côté, la boutique-atelier Lustre de la designer Yasmine Wasfy, qui confectionne votre robe sur mesure une fois le modèle choisi, et encore une fois, à un prix très abordable. De l’autre, le White Closet ; la nouvelle extension de La Petite Robe Noire. Un service de location de robe de mariée qui m’aurait permis de porter une magnifique robe haute couture à une fraction de son prix d’achat.

Il paraît qu’on le « sait » quand il s’agit de la bonne. C’est drôle, on dit pareil à propos de l’amoureux. Plus de doute, j’ai trouvé les deux !

Dans son prochain billet, Ariane nous révèlera les détails entourant le choix de sa bague. À suivre, la semaine prochaine!

par Cindy Laverdière
@CindyLou_

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Les commentaires sont fermés.