Jacinthe (Jazz) & Patrick

Le 31 août 2019

Un mariage simple et élégant à Sainte-Marthe

«Patrick a été obligé de passer au plan B pour sa demande de mariage», nous raconte Jazz. Au départ, il avait organisé une soirée élaborée, la veille de jour de l’an, avec un repas cinq services dans un restaurant gastronomique, suivi du champagne à l’extérieur pendant les feux d’artifice. Cependant, le souper a pris plus de temps que prévu, alors ils ont manqué les feux et la température était si froide (-40 °C !) que le champagne a gelé, de sorte que la nuit ne s’est pas déroulée comme prévu.

Mais, dans l’intimité et la chaleur de leur maison, il a finalement posé la grande question. «La morale de l’histoire est qu’un plan B est une excellente idée, mais aussi le fait de laisser les choses se dérouler de façon organique rend l’expérience unique», poursuit Jazz.

Pour la mariée, il était important de garder le décor de la journée simple et élégant. Elle voulait que l’ambiance soit chaleureuse et détendue, mais sophistiquée. Pour refléter cela, elle a opté pour des tonnes de fleurs blanches, beaucoup de verdure, des lanternes, des guirlandes de lumières et des bougies pour créer une ambiance fantaisiste et magique.

«Il était vital pour moi que nos invités se sentent entourés d’une beauté naturelle inspirante et invitante», déclare Jazz. «Je me suis concentrée sur la personnalisation des petites touches et des détails. Cela a créé un cadre intime et romantique qui nous représentait.»

Tout au long du mariage, plusieurs touches personnelles ont rendu la journée spéciale. Patrick a composé une chanson pour la descente dans l’allée de Jazz. «De savoir combien d’heures il a mis à composer et écrire cette chanson… C’est vraiment un moment intime et spécial de marcher pour rejoindre l’homme de ta vie avec de la musique qui est si significative pour nous», partage-t-elle.

De plus, ils avaient créé un sceau de cire personnalisé, qui tamponnait leur certificat de mariage, une boîte à bagues personnalisée et des mouchoirs cousus à la main. Le couple a également embauché un artiste qui a peint un beau tableau pour eux pendant l’heure du cocktail, afin qu’ils se souviennent de cette partie spéciale de leur journée.

La chanson Can’t Help Falling in Love With You d’Elvis Presley – joué par le père de Jazz sur sa guitare acoustique – était le choix parfait pour le couple, car ils voulaient une chanson romantique et classique pour la première danse. Jazz élabore : «en tant que musicien, sa carrière, son amour et sa passion pour la musique ont eu un impact énorme sur ma vie et c’est quelque chose sur quoi mon père et mon mari se connectent vraiment», partage Jacinthe. «J’étais ravie de l’incorporer de cette façon au jour de notre mariage!»

DÉTAILS

Photographe : Andréanne Gauthier
Lieu : Auberge des Gallant 
Robe : Monique L’Huillier de chez White Montréal
Mise en beauté : Alexia Baillargeon
Accessoires de mariée : Davie & Chiyo et BHLDN
Artiste : Peter Farmer
Fleurs : À La Vie Au Vert
Vidéaste : Rob Malo films
Musique : Conkrete MTL et Mizz Maxine
Complet : Simons
Manucure et pédicure : Bella Clinique MB

Texte : Sophie Diego
Traduction : Carrie MacPherson

 

           
Artiste : Peter Farmer
Le tableau de l’artiste Peter Farmer

Les commentaires sont fermés.