Gabrielle et Louis-Philippe

Le 22 août, 2020 © Annabelle Agnew

Un mariage intime en plein air à La Malbaie

Lorsque la pandémie a frappé, Gabrielle et Louis-Philippe n’avaient pas encore d’inquiétudes quant à leur mariage, qui était prévudans 5 mois. Mais tout a été mis sur pause lorsqu’ils ont appris que la salle et l’Église ont fermé leurs portes. « Nos réactions ont ététrès différentes. LP a pris très durement la nouvelle, tandis que je m’étais déjà faite à l’idée », nous confie la mariée. « L’idée d’une cérémonie privée est venue rapidement. En fait, nous avons désinvité presque tout le monde et nous avons décidé de voir les différentes options. Au final, nous sommes heureux d’avoir changé nos plans et d’avoir décidé de célébrer avec un petit groupe d’invités seulement. » Elle ajoute : « le plus étrange est d’avoir planifié un mariage depuis mai 2019, d’avoir tout laissé tomber et d’en planifier un nouveau en deux mois et demi… et que tout fonctionne quand même! »

Le couple a finalement choisi de célébrer son union aux Terrasses Cap-à-l’Aigle, Charlevoix : un ensemble de villas prestigieuses situées à La Malbaie. Gabrielle nous partage leur expérience : « notre villa était tout simplement incroyable! À couper le souffle! Elle était séparée en deux sections dans le haut, deux ailes distinctes où les chambres étaient situées. L’étage du bas était connecté ce, qui permettait de passer facilement d’une aile à l’autre. La villa était très moderne avec beaucoup de fenêtres et une terrasse immense qui permettait d’avoir une vue merveilleuse sur le fleuve Saint-Laurent. Nous étions dans une bulle de beauté! »

Et sa robe de mariée, c’est à la Maison Ariane Carle qu’elle l’a finalement trouvée. « Après plusieurs recherches, j’ai trouvé la robe que je cherchais dans cette boutique, la dernière de ma liste! Dès que j’ai mis les pieds dans le magasin, je savais que j’allais y trouver ma robe. La qualité était sublime! Je suis aussi fière de dire que ma robe est canadienne et qu’elle a été conçue par une designer torontoise. »

Un autre détail dont elle est bien fière : le gâteau. « C’est la boulangerie du coin qui l’a confectionné. Un gâteau à la poudre de matcha, en l’honneur de notre chienne qui s’appelle Matcha. »

Le couple a décidé de laisser tomber le traditionnel lancer de bouquet et, à la place, ils ont offert une fleur et une bague de fiançailles en bonbon à chaque couple qui n’était pas encore fiancé. « De cette façon, nous avons eu un moment privilégié avec ces personnes. Nous avons pu discuter de l’amour, de mariage, cela a créé des moments cocasses et très doux  la fois », se souvient Gabrielle.

Et son moment préféré de la journée? « Lorsque mon conjoint m’a vu à l’autre bout de l’autel, il était sans mots et il s’est mis à pleurer. Il était ému par toutes les émotions qu’il vivait et, évidemment, qu’il voyait. Puis, vient le moment des échanges des vœux, où nous n’avons pas plus nous retenir de pleurer… »

DÉTAILS

Photographe : Annabelle Agnew, annabelleagnew.com

Lieu de la cérémonie et de la réception : Terrasses Cap-à-l’Aigle, terrassescapalaigle.com

Robe de mariée : Maison Ariane Carle, arianecarle.com

Gâteau : Pains d’exclamation! painsdexclamation.com

Fleurs : Jardins Vitrum Hortis, facebook.com/jardinsvitrumhortis/

Traiteur : Al Dente, aldente-charlevoix.com

Complet : Le Mercier – Rouyn-Noranda

Maquillage : LEA Esthétique, facebook.com/CoiffureEsthetiqueLEA

Chaussures : Vanessa Wu, vanessawu.us

Texte : Carrie MacPherson

Les commentaires sont fermés.