Coup de théâtre

Pour leur mariage, Nathalie et Nicolas ont réservé plein de surprises amusantes à leurs invités.

Une semaine après avoir rencontré Nathalie, Nicolas lui disait, qu’un jour, ils se marieraient. À la blague, elle lui avait alors répondu : « N’attends pas 10 ans avant de faire ta demande ! » La prenant au mot, une décennie jour pour jour plus tard, lors d’un souper au restaurant Toqué!, il demandait son amoureuse en mariage. Le couple a causé plus d’un émoi en faisant livrer, par huissier, des pastiches de mise en demeure à titre de faire-part à leurs invités. Ils les ont aussi intrigués lors de la cérémonie au Château Ramezay, dans le Vieux-Montréal, en laissant planer le mystère sur l’identité de la personne qui allait célébrer leur mariage.

À la dernière minute, leur ami avocat, Bernard Synnott, a fait son entrée… revêtu de sa toge. Nathalie avait demandé à Sébastien Morin, l’ami d’enfance de Nicolas qu’il n’avait pas revu depuis cinq ans, d’être son homme d’honneur surprise. Après la cérémonie, les mariés et les convives ont marché jusqu’au marché Bonsecours, où avait lieu la réception, en compagnie d’échassiers, de joueurs de trompette et de cornemuse, sous le regard ébahi des touristes qui flânaient dans le quartier. Des danseuses du carnaval de Rio ont même fait une apparition remarquée lors de la réception. Et, conclusion de noces inattendue, les amoureux ont invité 14 de leurs amis à les accompagner pendant une lune de miel… dont la destination est, bien sûr, demeurée secrète jusqu’à la dernière minute !

L’organisatrice Suzanne Colello: (514 947-8505)
Les photographes: Manon Boyer & Pierre Arsenault
La robe: Une robe bustier à traîne en dentelle espagnole, signée Pronovias, de chez Anne Jean-Michel
Le bouquet:  Un bouquet réversible – d’un côté blanc, d’un côté vert , conçu par Yves Chenier Design (450 588-1121).
Le maquillage: Studio Caroline Théorêt
Les cheveux: L’Ambiance Coiffure (450 441-6313)
Le cadeau des invités: Une plaque de chocolat, sur laquelle étaient imprimées une image du marché Bonsecours et la phrase suivante de Félix Leclerc : « Le mariage, c’est deux billets d’avion aller seulement, vers une île inconnue. On en
revient à la nage ou jamais. », confectionnée par Claudine Desnoyers, de Griffe Cacao
Le repas: Un croustillant de veau au Migneron et au portobello préparé par Agnus Dei
Le gâteau: Un gâteau à la ganache noire confectionné par la Pâtisserie San Marco
La musique: Nancy Martinez et Body Groove Band

Répondre