Alessia et Sam

Le 14 septembre 2019
Le 14 septembre 2019

Quand tous les petits détails pointent vers l’amour, il faut croire au destin! Alessia et Sam l’ont su dès leur première rencontre. C’était la toute première journée d’Université dans leur programme d’Actuariat, à Concordia, en 2014. Au rendez-vous : des papillons dans le ventre et des étincelles dans les yeux.

Par la suite, ce sont les petits indices qui ont fait en sorte que les tourtereaux ont compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Alessia se remémore deux beaux hasards : « nous conduisions le même modèle de voiture à l’époque et nos parents partagent la même date d’anniversaire de mariage! » Elle ajoute : « nous le croyons sincèrement, notre rencontre et notre union étaient destinées à arriver. Nous avons passé les cinq années suivantes à faire nos études ensemble, à vivre des moments forts en émotions, à nous soutenir dans des épreuves difficiles, à partager des moments doux et simples, mais surtout, à solidifier notre amour ».

La journée de leur mariage, les mariés se rappellent les moments significatifs, comme la première fois qu’ils se sont vus à l’église. Les deux sont originaires de familles italiennes, et se sont préparé chacun chez leurs parents. La mariée nous raconte : « le moment où les portes de la salle de l’église se sont ouvertes était probablement un des moments les plus magiques, intenses en émotions et mémorables de notre journée ».

Un autre moment très spécial a été leur petite heure ensemble, en tant que nouveaux mariés, pendant leur séance photo dans le Vieux-Montréal, entre la cérémonie et la réception. « Ce moment était paisible et incroyable, puisqu’il s’agissait de la seule heure dans notre journée où nous étions seuls, tous les deux, à profiter du moment présent. Nous avons pris notre session photo comme un réel moment de détente et de tendresse à travers une journée chargée en émotions et en mouvements. Nous avons profité de ce moment pour nous promener allègrement dans les rues du Vieux-Port… sans trop nous soucier d’arrêter pour des poses précises. Notre photographe et notre vidéaste ont ainsi réussi à capturer le naturel du moment et le pur bonheur qui rayonnait dans nos visages », fait remarquer Alessia.

Après la séance photo, hop dans la limousine vintage pour rejoindre leurs invités à la réception, qui avait lieu à la Gare Viger. Dans un décor romantique et élégant aux accents roses, or et or rosé (la couleur préférée de la mariée), les 300 témoins de leur union ont célébré jusqu’au petit matin. Leur première danse et celle père-fille ont été très importantes, car ils ont vraiment pensé aux détails pour les rendre encore plus spéciales. Les feux d’artifices à l’intérieur pour leur première danse en tant mari et femme, et pour la danse père-fille, Alessia a choisi la même chanson que sa mère a utilisée lors de son mariage. « Il s’agissait de la chanson classique italienne « Lauretta Mia », de Enrico Musiani, une chanson remplie d’émotions qui décrit si parfaitement l’occasion. »

DÉTAILS

Photographe : Alessandra Jennifer Ross

Lieu de réception et traiteur : Gare Viger (Groupe Madison)

Robe de mariée : Galleria Della Sposa

Vidéographe : Monse Muro

Complet du marié : Battaglia & Aly

Fleurs : Aura Design

Gâteau : Gourmandise Dopo Cena

Musique : Marco Ferri Entertainment

Décor : Gala Design

Tenue du garçon d’honneur : Waxman

Papeterie : Blueberry Invitations

Chaussures : Miu Miu

Alliances : Bijouterie Everest Jewellers

Robes de la demoiselle d’honneur : Maria Arciero Design

Maquillage : Christina Lewis MUA

Cérémonie : Église de Notre-Dame-de-Pompei

Voitures : Antique Limo Services

Bar à café : Café Felice

Bar à gâteaux au fromage : Le Cheesecake Bar

Bar à panini : Café Ciociaro

Texte : Carrie MacPherson

        

Les commentaires sont fermés.